Ramsay Santé
Clinique du Mousseau

Dialyse et solidarité

Article le

La Clinique du Mousseau fait don de Générateurs de dialyse à une association Humanitaire

Dialyse et solidarité

Dialyse et solidarité

 

La fonction principale des reins est la filtration des déchets et le maintien de l'équilibre hydrique de l'organisme. Lorsqu’ils dysfonctionnent, c’est le traitement par dialyse qui remplace partiellement ces fonctions. Mais tous les pays ne disposent pas des mêmes moyens pour fournir une prise en charge adaptée aux patients. Pour répondre à ce besoin, la Clinique du Mousseau (Île-de-France) a fait don de générateurs de dialyse à l’association Transaxe équipement, qui les redistribue en Afrique et en Asie. Explications. 

L’accès à la dialyse est devenu un réel enjeu humanitaire mondial : alors que la lutte contre les maladies transmissibles s’est intensifiée, les maladies non-transmissibles comme l’insuffisance rénale souffrent d’un déficit de diagnostic et de traitement[1].

 

Des inégalités persistantes

En France, une personne en situation d’insuffisance rénale bénéficie de 3 séances de dialyse par semaine. « Les patients sous dialyse aujourd'hui ont une espérance de vie moyenne de 10 ans, tous âges confondus. Ils peuvent aussi, pour certains, bénéficier d’une greffe », précise Josyane Werner, cadre de dialyse à la Clinique du Mousseau. Mais dans certaines régions d’Afrique et d’Asie, les dialysés ne peuvent prétendre qu’à une ou deux séances par semaine, parfois moins[2] et pas de greffe possible. « Cela réduit considérablement leur espérance de vie. À ce rythme, cela s’apparente plus à du maintien en vie qu’à un véritable traitement ».

 

Agir hors des frontières

Dans l’espoir d’offrir une chance supplémentaire à ces malades, la Clinique du Mousseau a fait don de 8 générateurs de dialyse[3] à l’association Transaxe Équipement, qui achemine des équipements médicaux dans différents pays : Mali, Sénégal, Cambodge, Laos… « Par exemple, on dénombre actuellement 8000 personnes en attente d’une dialyse au Sénégal », explique le président de cette association spécialisée en logistique humanitaire depuis 21 ans.

« Nous importons dans ces pays des centres de dialyse « clé-en-main » de 12 à 16 postes, qui comprennent le traitement d'eau, les générateurs, le mobilier médicalisé (lits, fauteuils), le mobilier de bureau et les consommables de dialyse (rein artificiel, ligne veineuse, artérielle et accessoires) ».

Tout cela est rendu possible grâce à la constitution de toute une chaîne de solidarités : « Nous acheminons le matériel par voie maritime. À l’arrivée, des ingénieurs et techniciens bénévoles se chargent de l’installation. Puis, nous délivrons une formation aux différents personnels sur place ».

Un engagement qui contribue à sauver des vies.

 

[3] Appareil permettant de filtrer le sang, d'éliminer les liquides excédentaires et les minéraux indésirables de l'organisme, par l'intermédiaire d'un rein artificiel.

Article suivant

Nos engagements patients

Les hôpitaux privés et cliniques du groupe Ramsay Santé s'engagent.